Joseph MARTY

° St. André, le 23 mai 1888

Père : Jean
Mère : Virginie Eclair

Profession : domestique
SERVICE MILITAIRE

Classe de 1908
Incorporé le 6 octobre 1909 comme Soldat 2e Cl. au 122e Régiment d’Infanterie
Passé dans la disponibilité le 24 septembre 1911
Passé dans la réserve de l’armée active le 1 octobre 1911
Première période d’exercices du 31 août au 22 septembre 1913 (122e R.I.)

Rappelé à l’activité à la mobilisation le 4 août 1914 et incorporé au 122e R.I.
Service « aux armées » jusqu’au 14 août 1914
Amnistié d’une condamnation pour désertion en face de l’ennemi et rayé des contrôles le 31 mai 1915
Affecté à la 16e Section métropolitaines d’exclus
Affecté le 7 décembre 1915 au 81e R.I.
Engagé volontaire pour la durée de la guerre le 3 janvier 1916 au titre du 81e R.I.
Service « aux armées » du 2 janvier 1916 au 11 mai 1918
Classé service auxiliaire non blessé de guerre le 11 mai 1918 pour « débilité mentale légère»
Maintenu service auxiliaire le 30 août et le 17 décembre 1918, inapte définitif pour servir aux armées pour débilité mentale
Mis en congé illimité de démobilisation le 10 juillet 1919 (80e R.I.)

Réformé définitivement (proposé pension temp. 80%) le 7 juin 1920 : « reliquat du délire polymorphe avec confusion mentale se traduisant par de l’hypocondrie et idées délirantes persistantes (blessure de guerre)»
Réformé définitivement (pension permanente 80%) le 14 avril 1922 : « Etat hypocondriaque avec crises fréquentes d’excitation – imputable »

Campagne contre l’Allemagne : 4/8/14 – 12/7/1919
DECORATIONS :

Croix du Combattant
Médaille de la Victoire
Médaille Commémorative de la Grande Guerre avec agrafe « Engagé Volontaire »
Insigne de Blessé Militaire
2019 MJC Ornaisons - Section Patrimoine