Julien, Louis CASSAIGNE

° Ornaisons, le 30 décembre 1895

Père : Paul 
Mère : Marianne Miquel
Frère de Justin (Classe de 1900)

Profession : conducteur de camion-auto
SERVICE MILITAIRE

Classe de 1915
Incorporé le 18 décembre 1914 comme Soldat de 2e Cl. au 3e Régiment de Zouaves
Service “à l’Intérieur” jusqu’au 26 avril 1915
Service de secteur (Tracy-le-Val, Oise) : avril - juillet 1915 avec l’assaut du Plateau de Quennevières le 6 juin 1915
Vie de secteur en Champagne (Saint-Hilaire-au-Temple) : août - septembre 1915
Offensive de Champagne : 25 septembre 1915
Repos et rétablissement du regiment : septembre 1915 - février 1916

Cité à l’Ordre de la Brigade (date inconnue) : “Pendant l’assaut et le combat du 25 septembre 1915 sous un feu violent, n’a pas cessé de donner le plus bel exemple de courage et de sang-froid.”

Vie de secteurs de la région de Verdun (Côte du Poivre, Avocourt, Bois Carré, Fleury, Ravin des Vignes) : février - juillet 1916
Blessé à la tête le 24 juillet 1916 “à Verdun” par éclat d’obus

Passé au 1r Régiment de Zouaves le 15 novembre 1916 et arrivé au corps le 2 décembre 1916
Reconstitution du régiment à Neufchâtel : janvier 1917
Vie de secteur (Fôret de Facq, Moselle) : février - avril 1917
Bataille du Chemin des Dames : mai 1917 avec la prise du Cornillet le 20 mai 1917
Vie du secteur de Maisons de Champagne : mai - juin 1917
Blessé le 13 juin 1917 à Verdun par éclat d’obus (plaie à la main gauche)

Cité à l’Ordre du Régiment le 13 juillet 1917 : “Lors de l’attaque du 20 mai 1917 et les jours suivants, étant agent de liqison, a assuré la transmission des orders sous des tirs de barrage d’une violence peu commune, zouave courageux, faisant preuve du plus grand mépris du danger et de beaucoup d’initiative .”

Vie de secteur, région de Verdun : 21 juillet - décembre 1917
Pieds de tranchées  le 17 novembre 1917

Vie de secteur en Lorraine : 21 janvier - mars 1918
Repos et instruction du régiment dans la région de St. Pol (Nord) : avril - mai 1918
Attaque sur le Matz (Oise) : 11 juin 1918
Vie de secteur (Villers-Cotteret) : juin - juillet 1918
Combats dans l’Aisne, secteurs de Longpont et de Villers-Hélon : 11 - 18 juillet 1918
Intoxiqué le 18 juillet 1918
Evacué à Ressons-sur-Matz (Oise) ?
Reconstitution du regiment à Coulommiers, Seine-et-Marne : 9 - 22 septembre 1918
Combats dans le secteur de la Croix Muzart (Sud d’Aure, Ardennes) : 28 septembre - 1 octobre 1918
Poursuite de l’ennemi en retraite de l’Aisne à la Meuse : octobre - 11 novembre 1918
Marche et transport par auto par la Belgique et le Luxembourg vers Koblenz et Ems : novembre 1918 - janvier 1919
Ramené à Sarrelouis, puis Marseille en février - mars 1919
Embarquement vers le Maroc et arrivée à Casablanca : 13 - 18 avril 1919
Cantonnements à Casablanca, Rabat et Meknes : avril - août 1919

Mis en congé illimité de démobilisation le 12 août 1919 (par le 80e R.I.)
Affecté au 8e Régiment de Zouaves le 1 juin 1921

Décoré de la Médaille Militaire le 9 janvier 1927 (JORF 13/1/1927, p. 514)

Affecté au 80 Régiment d’Infanterie le 15 mai 1928
Affecté au Centre Mobilisateur N° 163 le 1 mai 1929
Classé sans affectation le 1 mai 1931
Affecté au Centre Mobilisateur N° 163 le 1 octobre 1931
Maintenu service armé, pension temporaire (troubles subjectifs des blesses du crâne) le 1 décembre 1931 et le 12 janvier 1934
Rattaché à la classe de 1911 (2 enfants) le 8 juillet 1935
Réformé le 9 août 1935

Rappelé à l’activité et affecté au 163e Régiment Régional le 27 août 1939
Renvoyé dans ses foyers et classé en affectation réservée le 30 octobre 1939
Classé dans l’affectation spéciale comme facteur des P.T.T. le 30 avril 1940

Campagne contre l’Allemagne : 18/12/14 - 11/8/19
DECORATIONS

Médaille Militaire
Croix de Guerre avec 2 étoiles de bronze
Croix du Combattant
Médaille de la Victoire
Médaille Commémorative de la Grande Guerre
Médaille Commémorative de la Guerre 1939-1945 avec agrafe “FRANCE”
Insigne de Blessé Militaire


 
2019 MJC Ornaisons - Section Patrimoine